Expression libre

Rapport “commission d’enquête Lactalis”

18 juillet 2018

 

Le rapport de la commission d’enquête « LACTALIS » fait état de 42 propositions pour qu’une pareille situation ne se renouvelle pas. Elles concernent tant le pan production que le pan traitement de la crise sanitaire avec la nécessaire amélioration de la procédure de retrait-rappel. Les propositions phares : transmission des autocontrôles positifs aux services de l’Etat avec suivi analytique précis des résultats ; un meilleur suivi des crises sanitaires avec une trace obligatoire par site des crises passées ; la salmonelle inscrite dans les « contrôles officiels » ; contrôles inopinés sur le site ; obligation pour l’industriel d’avoir recours à plusieurs laboratoires accrédités ou pratiquant des tests d’intercomparaison, ; redevance pour l’ensemble des acteurs de l’agroalimentaire pour une vraie « police de la sécurité alimentaire » efficiente ; une délégation de pouvoir à des salariés qui soient véritablement responsables de la sécurité sanitaire ; de même un référent unique délégué à la « santé sanitaire » doit être défini dans les magasins ; QR code sur les produits pour un retrait-rappel plus sécurisé ; précision du protocole de stockage et de sécurisation dans les magasins et pharmacies ; meilleure information des crèches via un canal unique ; des affichettes plus visibles dans les magasins en trois lieux : accueil, rayons, caisses ; système de blocage en caisse des lots ; accès aux données personnelles des clients via la carte bancaire pour renforcer la réactivité et le lien familles/industriel/ autorités sanitaires ; les victimes doivent pouvoir se regrouper en association pour agir au nom de toutes les victimes et porter plainte ; un site internet unique pour les informations relatives aux crises sanitaires ; un numéro vert unique pour le public…

Ceci n’est pas exhaustif et toutes les propositions, émanant de l’ensemble des remarques des députés, ne seront pas retenues ; le rapporteur a annoncé une PPL à venir.

Pour rappel, c’est à la Justice de déterminer les responsabilités, la commission n’avait pour but que de proposer des dispositifs de remédiation aux crises sanitaires, dans un pays où la sécurité sanitaire reste très bonne mais toujours perfectible évidemment.

 

Usine Lactalis de Laval – © AFP – Photo Damien Meyer